lundi 27 octobre 2008

Les grosses villes: Luang Prabang et Vientiane

Direction Luang Prabang, la ville des touristes. Cela nous fait bizarre de croiser que des "falangs" dans les rues mais nous apprécions l'ambiance décontractée de la ville avec ses bars à vins et ses nombreux restaurants au bord du Mekong ... Le marché nocturne est parfait pour déguster un bon poisson grillé servi sur une feuille de bananier. Nous restons 3 jours, le temps de faire notre visa pour le Vietnam et en profitons pour prendre un cours de cuisine Lao. Nous apprenons notamment a faire le sticky rice, la coconut milk soup et la Laap salad" (voir dans les bons plans pour les recettes).


Avant de prendre la route pour la capitale, nous visitons le Vat Xieng Thong typique de l'architecture Lao






et nous nous baignons a Kuang Si une superbe cascade qui nous rappelle Erawan en Thaïlande.


Nous ne resterons qu'une seule journée a Vientiane capitale minuscule et peu attrayante. Nous visitons quelques temples et notamment le parc du Bouddha construit par un illuminé qui a voulu rassemblé au même endroit toutes les icônes religieuses comme Shiva, Bouddha ou encore les rois mages...

vendredi 24 octobre 2008

Echoués sur la Nam-Ou


Échoués sur un bras du Mekong!... on grille depuis 2h sur un banc de sable, le propriétaire du bateau s'échine à redresser l'hélice arrachée en deux. Une neuve arrive. On rembarque, les 24 passagers et leurs gros sacs direction Muang Ngoi Neua, coin pommé s'il en faut, ou on oublie internet et le téléphone.

Au programme : balade
dans les rizières, hamacs et beaucoup de bière lao.
Depuis qu'on est au laos, on rencontre ou recroise pas mal de voyageurs. C'est sympa, on a même organisé un apero devant notre guest-house!

A 6h20 le gong sonne, notre guest house est située a 10 m du temple du village. Je me lève en vitesse pour assister a la cérémonie des offrandes. Défilé de tissu orange dans la rue. Les moines s'alignent un a un en ressassant leur chant. Les gens eux aussi s'alignent et accroupis, glissent du riz ou autre nourriture dans la calebasse des moines. Une cérémonie qui se répète tous les matins.

lundi 20 octobre 2008

Frontiere Lao et Trek au nord


Après une courte traversé du Mekong nous voici arrivés au Laos, ancienne Indochine.

Nous nous enfonçons plus au Nord à travers les montagnes et regagnons Vieng Poukha pour faire notre premier trek. Ville endormie mais bon départ pour faire un trek à la rencontre des tribus montagnardes. Le soir, c'est la fête a Vieng Phouka , comme excuse une course en bateau, la lao-lao (alcool de riz local) coule à flot, on rencontre notre guide entre deux verres, départ prévu pour le lendemain matin.

Nous croisons des villages akhas remplis d'enfants et de sangsues! Nous avons 3 jours de marches devant nous et devons nous arrêter, checker nos jambes toutes les 5 min. Pause déjeuner, le guide étale la nourriture sur les feuilles de bananier et nous mangeons le riz collant, les champignons et les mélanges d'herbes épicées avec les doigts.


Le premier soir nous dormons chez l'habitant. C'est étrange on se retrouve dans notre famille akha à dormir sur leur matelas sans pouvoir communiquer. Il n'y a qu'une pièce unique dans notre famille, le père dort de notre coté , la mère de famille , le bébé et la grand mère de l'autre coté d'un paravent. On se regarde, on rigole, yann compte jusqu'à 10 en laotien, ça y est on a épuisé le peu de parole qu'on connaît!
On enlève nos lentilles, toute la famille se relève pour nous entourer: les étrangers ont enlevé leurs yeux!

Le second et le dernier jour sont égaux au premier: magnifiques paysages traversés, et hordes d"enfants qui nous entourent curieux de nos appareils photo. Coup de coeur!

dimanche 19 octobre 2008

Laos : Recette Keng phet kai: Soupe de poulet /noix de coco

Ingrédients:
- 1 poulet coupé en tranche fine
- 1 bol de champignons asiatiques noirs
- 1/2 bol de patate coupé en cube
- 1/2 bol de haricots verts coupé en bout de 3 cm
- 1/2 bol de petites aubergines asiatiques coupées en cube
- 5 tiges de citronnelles
- 3 gousse d'ail
- 10 petites tranches de galangal (dérivé du gingembre)
- 10 feuilles de "kaffir" (à trouver dans magasin asiatique)
- 1 oignon entier coupe en petites tranches
- 1 cuillère à café de piment doux dit "sweet chili"
- 1 cuillère à café de piment
- 3 cuillères à soupe de "sauce de poisson"
- 3 cuillères à soupe de "sauce d'huître"
- 1 cuillère à café de sel

Ingrédients à ajouter hors du feu au dernier moment:
- 5 branches de basilic
- 2 dl de lait de coco
- 3 cuillères à soupe de jus de citron

Méthode:
Faire revenir les oignons, ails, galangal, feuille de kaffir, citronnelle, dans le wok avec un peu d'huile.
Mettre le poulet et faire cuire 5 min à feu vif.
Ajouter le lait de coco et le piment. Mélangez et ajouter environ 50cl d'eau.
Dans le bouillon ajoutez les légumes et attendre qu'ils soient cuit en plantant le couteau dedans
Sortez du feu et ajouter les derniers ingrédients.

Laos : Recette du Spicy Chicken Salad ou Laap Kai

Ingrédients :
* 250g de poulet émincé (vous pouvez aussi utiliser du boeuf...)
* 1 c. à soupe de Galangal coupe en tranche (c'est comme du Gingembre)
* 3 tiges de citronnelle finement coupée
* 2 c. à soupe d'oignons verts ou cébettes finement hache
* 1 poignée de coriandre et de menthe poivrée
* 1 c. à soupe d'échalotes finement coupées
* 1 demi c. à soupe de piment rouge
* 1 demi c. à soupe de fleur de bananier coupées en fines tranches
(utiliser des beansprouts en substitut,
mais débrouillez vous pour trouver la traduction...)

* 1 c. à soupe de farine de riz a ajouter a la fin

Assaisonnement:
* 1 c. à soupe de Fish Sauce (dans tous les magasins chinois)
* 1 c. à café de sel
* 1 c. à soupe de jus de citron

Méthode:
Faites revenir (dans un wok) la viande émincé a feu vif puis laissez refroidir.
Ajoutez tous les ingrédients. Ajoutez ensuite l'assaisonnement et la farine de riz.

Et voila, c'est très facile...

Le Laap est toujours servi accompagné de riz gluant, de chou, de concombre, de petites aubergines et de haricots verts.

Bon, on a oublié de prendre en photo la Laap salade (alors j'ai mis une photo de moi en train de préparer la Coconut Milk Soup...) mais vous trouverez facilement sur google a quoi ça ressemble.

Laos : Recette du Sweet Sticky Rice with Fruits

Vous devez préalablement préparer le riz gluant mais la méthode est longue à expliquer ici alors regardez sur le net... ici par exemple

Ingrédients :
* 1 c. à soupe d'huile
* 3 poignées de riz gluant - cuit
* 1 quart d'une tasse de sucre
* 1 tasse de lait de coco
* 2 pincée de sel
* 3 c. a café de sucre vanillé
* de la noix de coco râpé
* fruits au choix: 2 bananes ou 1 mangue

Méthode :
Faites chauffer l'huile dans un wok et ajoutez le riz gluant. Ajoutez peu a peu le lait de coco.
Ajoutez le sucre vanillé. Bien remuer et laisser cuire à feu moyen pendant 5 a 10 minutes jusqu'à ce que le lait de coco soit absorbé. Ne laissez pas cuire trop longtemps pour ne pas que le riz sèche.
Servez avec la noix de coco râpé fraîche et le fruit découpé en lamelle tout autour....

vendredi 17 octobre 2008

Thailande : les photos





Encore plus de photos de la Thailande ici et en diaporama attention ...

jeudi 16 octobre 2008

Chiang Rai, dernière ville avant la fontière Lao

Arrivé à Chiang Rai, nous nous installons a l'écart du centre ville et décidons de louer une moto et non plus un scooter. Pas facile de passer les vitesses en tong...

A quelques kilomètres au sud de la ville, nous découvrons le Wat Rong Khun ou 'Temle Blanc'. Ce temple conçu par un célèbre peintre thaïlandais nous surprend a la fois par sa beauté extérieure et par ses fresques murales intérieures. Là, face a un moine en pleine méditation, sont représentés les personnages de Matrix, les vaisseaux de Star Wars et les avions s'écrasant sur les Twin Towers...

Le lendemain nous reprenons la moto et partons a la recherche des villages et ethnies montagnardes du Nord. Nous traversons quelques villages et en apprenons un peu plus sur ces minorités tel que les hmongs, les yaos ou les akhas, en discutant avec les membres d'une association sur place.










Le soir, le marché de nuit de Chiang Rai ressemble à une grande place espagnole. Des tables sont disposées au centre et les étales tout autour proposent une variété impressionnante de plats thaïlandais.

Le matin suivant, nous rencontrons un guide qui nous propose de découvrir les temples de la ville en compagnie de son élève. Un bon exercice pour lui et une belle opportunité pour nous d'en apprendre davantage sur le bouddhisme et les différentes coutumes thaïlandaises. Nous visitons le Wat Phra Kaew et apprenons que le Bouddha d'émeraude, que nous avons vu à Bangkok, apparut pour la première fois ici à Chiang Rai dans ce temple, caché dans le chedi...

Nous ne pousserons pas jusqu'au Trianle d'Or, la région montagneuse à la croisée du Laos, de la Birmanie et de la Thaïlande considéré comme l'une des principales zones mondiales de production d'opium et décidons de passer directement la frontière du Laos. Notre périple en Thailande s'arrête donc ici...

samedi 11 octobre 2008

Tjs au Nord: Pai + Mae Hong Son

On continue toujours plus au nord-ouest près de la frontière birmane. 792 virages plus tard, plutôt vaseux, on débarque de notre mini-van dans la ville de Pai. Ville un peu faite pour touriste-bobo en quête de paysage-rizière, mais d'animation au centre ville.

Parfait pour nous, on se cale a l'extérieur de la ville dans un bungalow en bambous, lits de rizière et montagnes devant nous.

On se met aussi au mode de transport local: le scooter. Trop nul pour prendre celui manuel, on commence par le bon vieux scooter automatique qui nous mène a une cascade et dans des petits villages.
On reperd les coins à éléphants, c'est l'anniversaire de Yann aujourd'hui: soupe de nouille en guise de gâteau d'anniv' et 2 tonnes d'éléphant en cadeau! On se beigne dans la rivière avec eux, celui de yann part dans la cambrousse et en fait qu'à sa tête. Il jette son cornac dans l'eau et laisse yann hors de l'eau , moi c'est le contraire il est trop docile, je flotte dans la rivière parmi les crottes géantes d'éléphants!




L'après midi on se prélasse dans les poufs tai sur notre terrasse en bambou a écrire les cartes postales.
Le lendemain, départ pour Mae Hong Son, afin de voir les femmes girafes, celles au long cou, il parait que la tribu Akkha porte encore ces colliers.

On les trouve, ou plutôt on trouve la rue commerçante dans laquelle elles sont "parquées". Un peu blase, on prend 2 jolies photos mais on se sent pas fiers et loin de s'être approche de quelque chose d'authentique.

mercredi 8 octobre 2008

Au nord: Chiang mai et ses environs

Débarquement sur Chiang Mai en milieu d'après midi avec un train 3 ème classe, 14h de trajet...
Un bon resto japonais, une bière thaïlandaise et un dodo plus tard, nous partons a la découverte de la ville aux 300 temples. Sur nos bicyclettes nous évitons l'armée de tuk-tuk aux aguets des touristes piétons, et partons ; de ruelles aux grands boulevards, a la chasse aux temples.
Du Wat chiang man au Wat phra singh et au Wat u mong, nous effectuons nos sauts de puces entre initiation au bouddhisme et approche des moines.

On sent parfois qu'ils aimeraient communiquer avec nous, touristes (et moi j'aimerais bien toucher leur toge orange), mais les moines se doivent d'éviter tout contact avec les femmes et l'argent.

Aussi en guise d'initiation bouddhiste, on se contente pour l'instant de regarder les bouddhas: les gros, les maigres, les en or.










De retour de notre tour de ville, nous retombons sur un couple de lillois: Astrid et Pierre, rencontré la semaine précédente dans l'ouest du pays. RDV est pris pour se balader dans les marchés de nuit de Chiang mai. Énorme dédale de rues surpeuplées par les stands des marchands : uniquement des souvenirs "made in thailand". Mais on résiste... les cadeaux pour la famille et les amis on les achètera plus tard!

Le lendemain, la mousson fait des siennes: on se rend au sud de Chiang mai; au "Centre thaïlandais de conservation des éléphants" de Lampang pour essayer d'y échapper. Peine perdue, mais on ne regrette pas d'être dans nos k-way mouilles et profiter du spectacle: une quinzaine d'éléphants dirigés par leur cornac, soulèvent des arbres, jouent du xylophone, peignent et jouent aux foot devant nous. Ce centre est aussi un hôpital et une nurserie pour éléphants. Les shows ouverts aux touristes permettent de conserver l'art du dressage d'éléphant, inutile depuis que les forets thaïlandaises sont interdites a l'exploitation.










video

lundi 6 octobre 2008

Lampang en Thailande et le Centre de conservation des éléphants

video

dimanche 5 octobre 2008

Parc National de Khao Yai dans l'Est

Nous nous offrons un premier jour de trek dans le parc de Khao Yai pour essayer d'apercevoir des éléphants sauvages. Le parc renferme également quelques tigres et quelques ours noirs mais il est très rare d'en rencontrer. Nous ne verrons malheureusement pas d'éléphant ce jour la, mais nous observons de nombreux gibbons et quelques rares calaos.

Après avoir chaussé nos guêtres anti-sangsues nous nous rendons aux impressionnantes chutes de Nam Tok Haew Suwat rendues célèbre par le film TheBeach... Nous n'oublierons pas non plus notre rencontre avec les serpents, les scorpions et les araignes-scorpions géantes...












Le lendemain, durant plus d'une heure nous assistons a l'envol de millions de chauves souris qui sortent de leur grotte pour partir chasser chaque nuit. Nous quittons la région de l'Est le soir même pour nous rendre dans le Nord. En chemin nous faisons une visite éclaire de la ville de Lopburi littéralement envahi par les singes. Malheureusement la nuit était déjà tombée et nous n'avons pas de photos de cette ville pas très rassurante surtout la nuit...

vendredi 3 octobre 2008

de Kantchanaburi a Sangkhlaburi (l'ouest aux influences birmanes)

Après avoir rejoint le continent a Chumphon, nous prenons le train de nuit direction Kantchanaburi. Le chef de wagon nous prépare nos petites couchettes persos avec rideaux intégrés pour être parfaitement tranquilles.

La ville de Kantchanaburi, en bordure de la rivière kwai et célèbre pour son pont... le pont de la rivière kwai (prononcer kwe , kwai voulant dire petit membre) maintes fois détruit et reconstruit durant la seconde guerre mondiale.

Nous profitons de la première journée pour visiter les temples troglodytes de Wat tham mangkon thong; ou temple du dragon d'or; et le Wat tham khao pun. Nous empruntons les bus locaux, des picks-up en fait, et les taxis moto qui n'ont pas peur de prendre 2 touristes avec sac a dos sur le même scooter.


Le lendemain nous allons aux chutes d'Erawan pour profiter de la baignade dans les bassins aux eaux bleus turquoises.


Le jeudi nous décidons de nous approcher de la frontière birmane et rejoignons la ville de Sangkhlaburi. Sur la route nous faisons un stop dans les sources d'eaux chaudes de Hin Dat. Petite baignade soufrée a 45c avant de reprendre la route et profiter du trajet a travers (enfin) des paysages sauvages aux influences birmanes.

La petite ville de Sangkhlaburi est au bord d'un lac qu'on peut traverser par un pont en bois. De l'autre cote un village m^on y est perche , ses habitants sont pour la plupart birmans , le marche a souvenirs qui s'organise autour du temple Wat wang wiwekaram et les currys sur les étales , ont d'étranges odeurs orientales.