mercredi 26 novembre 2008

Bonjour Sahara!

Nha Trang nous ennuie avec ses grands immeubles en forme de station balnéaire, Dalat nous déçoit avec ses faux airs de ville de montagne et ...Muine nous enchante!

D'abord les dunes rouges, ensuite les blanches et son lit de nénuphars, et la rivière des fées qu'on remonte jusqu'à la cascade.

Et surtout notre rencontre avec Gilles, vietnamien amoureux de la France et des français.

Pendant 3 jours nous l'avons suivi à travers le dédale des cafés, du port, des marais-salants et des dunes.











Nous avons mangé de la chèvre, appris l'histoire des vietnamiens, chanté au karaoké, parlé avec ses amis: cuisiniers vietnamiens ou expats francais, mangé les fruits du "dragon" dans sa maison, offert par sa femme, bu le café glacé servi dans son bar, et nous sommes perdu dans les dunes.
Impression de sahara, le désert partout, et la mer de Chine en fond d'écran.
Trois jours supers qui nous ont réconcilié avec le vietnam. Merci Gilles! On partage avec vous ses histoires dans la section "bon plan" et les photos ici...

jeudi 20 novembre 2008

Mousson-expérience

Vous voulez partager un bout d'asie avec nous?

C'est simple: versez vous un gros seau d'eau sur la tête, gonflez votre petit bateau et circulez dans la rue entre les réverbères...avec un peu de chance votre maison est inondée et vous pouvez accoster directement sur le canapé!


Nous visitons donc Hoi han en k-way, jolie petite ville du centre Vietnam, en proie a la mousson. Regarder passer les passants en bateau, éviter les rues inondées ou se déchausser pour les traverser , nous occupe une bonne partie de la journée.


Le lendemain nous nous mettons a l'abri pendant un cours de cuisine vietnamienne. Une bonne occasion de comparer les spécificités de chaque pays que nous visitons. La cuisine vietnamienne est fine mais facile a préparer.
(voir les nouvelles recettes dans la rubrique "cuisine").

lundi 17 novembre 2008

La baie d'Halong, comme dans "Indochine", enfin presque...


A quoi reconnaît-on un touriste, à Halong Bay ???

Réponse: à la marque de bronzage de ses tongs bien sur.



Sinon, vous avez peu de chance de vous tromper vu les milliers de touristes qui déferlent ici chaque jour.

Nous avons passé trois jours agréables à voguer entre les deux milles pics ou "pains de
sucre" à bord du bateau où nous avons dormi une nuit.

Nous avons passé la seconde nuit sur l'île de Cat Ba: une vue à 360 degrés sur les reliefs verts de l'île et les pains de sucres de la baie, nous attendaient.

Malgré la désagréable impression de n'être qu'un touriste parmi tant d'autre, le séjour reste mémorable. La baie d'Halong, 8eme merveille du monde, le vaut bien!

vendredi 14 novembre 2008

Premières impressions du Vietnam...

Pleiku, Hué puis maintenant Hanoi, nous remontons toujours plus au Nord. Le Vietnam offrent ses surprises... A Pleiku, dans la rue, nous avons roulé nous même nos nems pour manger, à Hué les gens se baladent en pyjamas et portent de drôles de chapeaux, et à Hanoi les pousseurs de pousse-pousse attendent qu'on les pousse. Il y en a même qui se font couper les cheveux en pleine rue...


... Cherchez l'intrus !!!


Plus sérieusement , l'ancienne cité impériale de Hué et les nombreux tombeaux impériaux aux alentours ont étés passionnant à visiter en vélo malgré la destruction de nombreux sites dus aux bombardements de la guerre...

jeudi 13 novembre 2008

La baie d'Halong au Vietnam (sous les nuages)

video

Les bons plans de Mr Gilles au Vietnam

- Ne prenez jamais de photos de gens lorsqu'ils sont en nombre impair. Selon les croyances, la personne du milieu mourra peu de temps après...

- Si on vous invite à manger du poisson sur un bateau, ne retournez jamais le poisson dans votre assiette, faute de quoi on vous jettera à l'eau pour endiguer le mauvais sort...

- Le nombre de marche dans les maisons vietnamienne est soigneusement calculé. En effet, la première marche représente la naissance, la seconde la vieillesse, la troisième la maladie et la quatrième la mort, et ainsi de suite. La dernière marche de l'escalier doit toujours tomber sur la naissance ou la vieillesse...

mercredi 12 novembre 2008

Recette vietnamienne des "Gambas frits à la noix de coco"

Ingrédients:
- 8 gambas
- 100g de noix de coco frit et râpée
- 1 oeuf
- 2 c. café d'huile de noix
- 5 c. soupe de lait
- 100g de farine de maïs
- 100g de "crispy flour" (farine de riz grillé)

Préparation:
Enlever la tête et la coquille des gambas mais laisser la queue.
Mélanger l'oeuf battu avec la farine de maïs, l'huile de noix et le lait (préparation 1)
Mélanger la noix de coco avec la farine de riz (préparation 2)
Rouler les gambas dans la préparation 1 puis dans la préparation 2.
Faites frire les gambas dans de l'huile végétale.
Servez avec de la mayonnaise et de la sauce chili.

Recette vietnamienne du calamar grillé avec citronelle et chili

Ingrédients:
- 300g de calamar coupé en tranche
- 1 c. café de sucre
- 1 c. café de poivre
- 2 c. café d'huile de noix
- 4 c. café d'échalotes finement coupées
- 4 c. café de citronelle finement coupée
- 4 c. café d'ail finement coupées
- 1 c. café de chili
- 2 c. café de "chicken flour"(sinon juste du sel et du sucre)
- 2 c. café de "grilled sauce" (soja, sel, poivre et maïzena)
- des feuilles de bananiers pour la cuisson (on peut remplacer par de l'aluminium)

Préparation:
Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients.
Strier les tranches de calamar puis tremper les dans la sauce.
Emballer le calamar dans les feuilles de bananiers (3 successives) puis cuire au barbecue 15 min.
Si vous n'avez pas de feuilles de bananiers vous pouvez pré cuire les calamars à la poêle puis les emballer dans de l'aluminium et mettre au four 2 min.
Bon appétit...

Recette vietnamienne: "Rouleaux de printemps aux crepes de crevettes"

Ingrédients pour les crêpes aux crevettes:
- 200g de petites crevettes
- 100g carottes râpées
- 100g d'oignons finement coupés
- 100g de cébettes
- 1 oeuf
- 10cl de lait
- 2c soupe d'huile de noix
- 50g farine de mais

Ingrédients pour les rouleaux de printemps:
- une dizaine de feuille de papier de riz
- concombre
- tomates
- oignons
- salade
- feuille de menthe (tous les légumes sont coupes finement)

Ingrédients pour la sauce a rouleaux de printemps:
mélanger:
- ail
- piment rouge
- sauce a poisson
- sucre
- jus de citron

Préparation:
- mélangez la farine de mais avec l'oeuf, l'huile de noix, le lait
- ajouter les petites crevettes entières ou couper les en bout
- faire chauffer l'huile végétale
- faire frire 5min en constituant des crêpes de 1cs de mélange
- confectionnez vos rouleaux de printemps vous même: en mettant dans une feuille de riz un peu de concombre, salade, tomate, oigons, menthe
- ajouter au milieu de votre rouleau, votre crépes aux crevettes
- roulez , trempez dans la sauce, dégustez!

lundi 10 novembre 2008

Photos du Laos




Cliquez ici pour voir les photos...

Bye bye Laos...

Dernier stop avant le passage de la frontière: Attapeu . Ville perdue au milieu du plateau des boloven, bonne base pour explorer les cascades aux environs. Nous avons les avants-bras encore marqués par notre précédente expérience à moto. Mais bon la cascade Nam Tok Katamtok en vaut le coup!




Nous relouons donc une moto pour traverser les 150km de piste boueuse à travers la jungle. (pas de chute, le choix du pilote étant cette fois judicieux..) La cascade est magnifique, la plus grande du Laos: 120m de haut.

En chemin: les dernières belles images de petits villages laotiens , et d'enfants lançant leur "sabadee". Le lendemain nous négocions durement notre billet de bus pour la frontière Bo Y au Vietnam.

Bonjour Vietnam!

mercredi 5 novembre 2008

Les dauphins d’Irrawaddy à l'extreme sud

Saviez vous que des dauphins d'eau douce vivent dans le Mekong ?
Non ? et bien nous non plus. Il n'en reste qu'une centaine et ils se regroupent a la frontière du Laos et du Cambodge. Nous voila donc parti pour l'extrême sud vers Si Phan Don (les 4000 milles îles) à la recherche du dauphin d’Irrawaddy.
Après une petite heure de marche sur l'île de Don Kon (où nous avons notre petit bungalow), nous avons trouvé un bateau prêt à nous emmener ... Et CHANCE !!! Plusieurs dauphins remontent à la surface prêt du bateau pendant un peu plus d'une heure. Le spectacle est presque magique mais les photos le sont beaucoup moins... désolé pour vous, nous on a tout dans la tête, c'est pas grave...

Avant de repartir, sac sur le dos, nous attrapons un taxi moto pour voir les puissants rapides au sud de Si Phan Don à Khone Phapheng.









Sur la route des 4000 milles îles nous nous sommes arrêté au Vat Phu Champasak, un ancien temple Khmer qui nous a donné un avant goût des temples d'Angkor au Cambodge. Après une ballade a vélo aux aurores pour éviter la grosse chaleur, nous avons pu admirer les ruines avant l'arrivée des touristes.

dimanche 2 novembre 2008

Descente vers le sud: les petites villes!

En partant de Vientiane , premier arrêt à Khun Kham avec ses falaises noires déchiquetées, et pour la grotte de Kong lo. C'est agréable, on retrouve l'ambiance pommé du nord, peu de touriste, les gens bien plus souriants et sympas. En tant que pro de la moto semi-automatique, on n'hésite pas, on avale les 40 km sans problème. Arrêt pour faire coucou "sabadee" aux enfants et pour photographier les gens qui sourient dans leurs charrettes.

La grotte est magnifique, 7 km en bateau dans l'obscurité à parcourir les recoins et mamelons blancs éclairés à la lampe frontale. L'électricité ne sera installée que le mois prochain. Pas de regrets, nous sommes seuls touristes sur notre barque en bois (qui prend l'eau).


Retour en moto toujours. Il a plu, des grosses flaques de boue argileuse coupent la route.

Patatrac! les pro de la moto par terre, couvert de bleues , d'égratignures et transformés en bonshommes de boue géants!.

Les gens dans leur charrette se marrent et prennent yann en pitié et en stop. Les bébés aux yeux bridés louchent sur l'étranger tout crado. Je ramène la moto derrière a 2km/h.. drôle d'équipée!

Les bobos décomptés : 2 bras, 1 hanche, 1 genoux, et en passe d'être soignés, direction le sud toujours, et arrêt a Savannakhet. Les esprits rodent par la bas. Et on aimerait bien faire un trek dans les villages aux alentours qui respectent d'étranges coutumes. On se renseigne....mais ça sera pour un prochain voyage, pressé par l'échéance du visa, on se décide à reporter notre trek pour l'extrême sud du laos.